L'APPQ

L'Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec (APPQ) est une association à but non lucratif qui réunit des psychothérapeutes de l'ensemble des régions du Québec. Comme son titre l'indique, l'APPQ regroupe des psychothérapeutes professionnels dont la pratique et la pensée s'appuient essentiellement sur le corpus théorique développé par Sigmund Freud et ses successeurs depuis le début du 20e siècle jusqu'à aujourd'hui. L'association vise à favoriser chez ses membres un sentiment d'identité et d'appartenance à un groupe de personnes partageant des vues théoriques et thérapeutiques similaires. Elle vise aussi à favoriser l'approfondissement des connaissances théoriques et cliniques par la mise sur pied d'un processus de formation continue.

Après plus de trente cinq ans d'existence, l'association continue d'offrir aux membres et à près de mille abonnés inscrits sur son site web la possibilité de participer à une programmation riche et variée. Au cœur de cette programmation, on compte plusieurs séminaires en continu, des journées cliniques et un colloque annuel en collaboration avec l'un ou l'autre de nos partenaires. Par sa mission de vulgarisation, l'APPQ a aussi été amenée à innover en créant des activités destinées au grand public par le biais de soirée cinéma par exemple..

Vous aimeriez recevoir notre infolettre ?

« C’est avec beaucoup de tristesse et de consternation que nous avons appris le décès de madame Josée Kucharski le 7 janvier dernier. Mame  Kucharski était une collaboratrice de longue date de l’APPQ. D’autres détails suivront »
- Le secrétariat.

Soirées-Débats

Deuxième année de Soirées-Débats à l’APPQ

La Soirée-Débat du 15 mars 2023 portera sur le thème de la mémoire collective.

La soirée se déroulera en bimodalité, c’est-à-dire en présence et sur la plateforme Zoom. Vous trouverez l’argumentaire et les questions ainsi que le résumé des présentations en cliquant sur l'hyperlien au bas de cette section.

  • Garine Papazian-Zohrabian est psychologue et psychothérapeute, professeure titulaire au département de psychopédagogie et d’andragogie à l’Université de Montréal, directrice scientifique de l’Équipe de recherche sur les familles réfugiées et demandeuses d’asile, chercheure au SHERPA (Recherche, Immigration et Société). Titre de sa communication : Violences collectives, traumatismes transgénérationnels et construction identitaire.
  • Nathalie Plaat est psychologue clinicienne, chroniqueuse au quotidien Le Devoir et enseignante à la maîtrise au CERC de l’Université de Sherbrooke où elle poursuit aussi des études doctorales. Ses travaux portent sur l’évacuation des questions existentielles dans la pratique de la médecine. Devant nos souffrances psychologiques contemporaines, elle propose une réflexion en marge du discours dominé par une pathologisation de nos états humains. Titre de sa communication : Élaborer l'absence.
  • Il est suggéré d’écouter le documentaire d’Hélène Magny Je pleure dans ma tête [Les traumas par les mots, ONF, 2022] avant la soirée-débat du 15 mars prochain. En ce temps où il est crucial de se sensibiliser aux enjeux liés à la migration et aux droits des enfants, ce film explore les séquelles psychologiques de la guerre et souligne l’importance de les comprendre pour aider à la réussite de l’intégration scolaire des enfants réfugiés au Québec.

La mémoire collective