Les enjeux psychiques d’auteurs de violence intrafamiliale : mieux comprendre pour mieux intervenir

Débutant le : 2017-04-29

Heure de début: 09:00
Heure de fin: 16:30

Vous n'êtes pas identifié.

Avant de réserver une place, vous devez être inscrits sur le site et connectés.

Si vous déjà inscrits sur le site : Connexion

Nouveaux visiteurs : Inscription en ligne

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
local 310
Montréal, QC
Canada
Carte

Description:

La violence dans la famille interpelle l’ensemble des intervenants qui travaille dans le secteur public et privé. Plusieurs hommes auteurs d’un homicide conjugal ou d’un filicide avaient consultés un intervenant peu de temps avant le passage à l’acte homicide. Mieux comprendre les enjeux psychiques de ces personnes implique certainement une prévention accrue. Dans cette journée de formation, nous aborderons les enjeux sous-jacents aux comportements violents dans la famille. Ainsi, nous traiterons entre autres de de l’impossible élaboration de la perte d’objet, de l’angoisse d’abandon, du contrôle de l’objet voire même de l’emprise ainsi que de l’intense  blessure narcissique associée à la rage (le narcissisme criminel comme le mentionne de Mijolla Mellor). De plus, nous discuterons des différences et des similitudes dans fonctionnement psychique d’auteurs de violence conjugale ou d’un homicide conjugal. Dans le processus homicide l’individu se retrouve dans une véritable impasse psychique et tente de trouver une solution à une angoisse intolérable non mentalisée. Afin d’illustrer les notions théoriques nous discuterons de quelques vignettes cliniques.

Formatrice : Suzanne Léveillée, professeure UQTR, psychologue d'orientation psychanalytique

*** FORMATION RECONNUE PAR L'OPQ (6 heures)