Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 20
    novembre 2020,
    09:00 - 16:00
Formateur :

Alexandre Francisco, psychologue.

Résumé

La destructivité et ses nombreuses manifestations sont une réalité omniprésente en clinique. Il est difficile d'imaginer une psychothérapie qui ne toucherait pas des enjeux reliés à ce thème. Les intervenants sont continuellement confrontés par exemple à l'agressivité, au suicide, aux auto-mutilations, aux menaces hétéro-agressives, au masochisme, au sadisme, aux difficultés d'affirmation de soi, aux sabotages, aux réactions thérapeutiques négatives, à différentes formes de perversions, à la cruauté et parfois même au meurtre. Le clinicien se retrouve donc devant les différents visages de la destructivité qui parfois paraissent évidents alors qu'à d'autres moments, elle semble fonctionner à bas bruit. La destructivité n'est pas identique à elle-même au sens où elle peut cacher quelque chose de sain, voire d'essentiel, pour le bon fonctionnement psychique et à d'autres moments, comme le disait Freud, être l'expression pure de ce qu'il appelait la pulsion de mort.

  • Formation accréditée

Présentation du formateur 

Alexandre Francisco travaille comme psychologue depuis 1998 et est membre de l’OPQ. Il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise clinique en psychodynamique à l’Université de Montréal et son doctorat à l’Université du Québec à Montréal. Sa thèse portait sur l’expérience de psychothérapie du point de vue de patients borderlines. Il a travaillé en psychiatrie générale à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont de 2000 à 2019 avec des patients souffrant de troubles psychiatriques sévères et persistants tel que les troubles psychotiques, les troubles sévères de personnalité, les troubles dissociatifs, anxieux, alimentaires et de l'humeur. Il travaille depuis 2019 à l’IUSMM aux services spécialisés des troubles relationnels et de la personnalité où il pratique la thérapie individuelle et de groupe. Il s’intéresse particulièrement aux processus de symbolisation et d’appropriation subjective ainsi qu’aux troubles de personnalité. Il supervise des stagiaires doctorant en psychologie depuis 2003, des résidents en médecine depuis 2007 dans le cadre de leur formation en psychothérapie ainsi que des psychologues et différents intervenants. Il est d'ailleurs professeur chargé d'enseignement clinique à la faculté de médecine de l'Université de Montréal. Il donne aussi des formations et des conférences sur différents thèmes touchant la psychothérapie depuis plusieurs années.

Lieu:  

Adresse:
N/A, Montréal, Québec, Canada

Description:

Rencontre virtuelle accessible par ZOOM. Cette plate forme est compatible avec l’ensemble des navigateurs pour les participants.