Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 26
    septembre 2020,
    09:00 - 16:00
Formateur :

Marie-Ange Pongis-Khandjian, psychologue, psychanalyste

Dans notre clinique nous sommes, et le serons sans doute de plus en plus, confrontés à des étrangers de toutes catégories: migrants, exilés mais aussi à des aspects inconscients, donc étrangers, de nous-même.

La multiplication des séparations et des pertes vécues par le migrant et l'exilé mettent en avant des problématiques complexes de deuils.

L'espace thérapeutique incarne souvent l'unique lieu d'écoute et de survie psychique pour celui qui consulte et induit parfois de sa part une demande débordante qui peut envahir le soignant. Les deux partenaires sont soumis à d'intenses transferts et contre-transferts. Il s'agit pour le professionnel de créer une ère transitionnelle au sens Winnicotien du terme, un espace intermédiaire et séparateur.

  • Accréditation à venir

Marie-Ange P. Khandjian est psychologue et psychanalyste, membre de l’OPQ, de la Société psychanalytique de Québec,  de la Société canadienne de psychanalyse et de  L'Association psychanalytique Internationationale. Elle pratique la psychothérapie depuis plus de trente ans (7 ans en Suisse et 31 ans à Québec). Elle a étudié la psychologie clinique à l'Université de Genève. Au Québec elle a obtenu un Diplôme d'études sur la mort à l'UQAM et a fait sa formation de psychanalyste à l'Institut psychanalytique de Montréal. Elle a travaillé et enseigné à temps partiel à l'Institut de psychothérapie du Québec et à l'hôpital Saint François d'Assise. Actuellement elle pratique en bureau privé.

Lieu:  

Adresse:
911 rue Jean-Talon est, local 310, Montréal, Quebec, Canada