Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  •  2024-09-13
     09:00 - 12:00
  •  2024-10-18
     09:00 - 12:00
  •  2024-11-08
     09:00 - 12:00
  •  2024-12-06
     09:00 - 12:00
  •  2025-01-10
     09:00 - 12:00
  •  2025-02-07
     09:00 - 12:00
  •  2025-03-07
     09:00 - 12:00
  •  2025-04-04
     09:00 - 12:00
Descriptif :

Ce séminaire, qui se poursuivra en 2024-2025, propose de réfléchir sur les singularités et complexités particulières de la psychothérapie pour enfants. En effet, en plus de devoir composer avec de multiples interlocuteurs, notamment les parents, le jeu, plutôt que la parole, est au cœur du traitement psychothérapeutique, ce qui interpelle différemment le psychothérapeute d’enfant. Ce séminaire permet de faire partie d’un groupe favorisant les échanges avec trois formatrices qui se succéderont et les autres participants en intégrant du matériel tant théorique que clinique. Il offre l’opportunité d’un groupe d’appartenance qui se rencontrera mensuellement durant l’année. Chacune des rencontres mensuelles de ce séminaire est d’une durée de trois heures.

Automne 2024

Deux séminaires porteront sur le travail avec les parents lors d’une psychothérapie avec un enfant. Dans le monde actuel, les parentalités se multiplient. L’hétéroparentalité, la monoparentalité et l’homoparentalité ne sont plus les seules constructions sociales de la famille. Dans le travail auprès des parents, que l’enfant soit issu de la coparentalité, de la procréation assistée, de la soloparentalité, il reste aidant de s’intéresser à la place du père. Oui, nous pourrions bien évoquer le père physique, mais nous souhaitons plus particulièrement penser, réfléchir à la place du père psychique. Il sera abordé, dans une perspective essentiellement clinique, comment penser celui-ci peut aider à créer l’alliance avec les parents. Le séminaire servira à développer les compétences pour mieux cerner la place de l’enfant dans le narcissisme parental, l’enfant dans l’adulte devenu parent et comment construire cette alliance si importante du travail avec les parents. Par le biais des attitudes parentales, parfois par le biais de leur pathologie et particulièrement de leurs attentes, comment créer un espace propice où réfléchir les difficultés de leur enfant devient possible.

Deux autres séminaires porteront sur les thèmes de l’envie, la destructivité et les angoisses archaïques. À partir de textes de Mélanie Klein, et par des exemples cliniques apportés par la formatrice, une réflexion sera faite sur les différentes formes qu’elles peuvent prendre dans le jeu de l’enfant. Les participants seront invités à présenter du matériel clinique jugé correspondre au thème.

Hiver 2025

Un séminaire abordera les dessins dans la psychothérapie d’enfant. L’analyse du dessin, entamée durant la première année de séminaire, sera approfondie pour permettre aux participants de dégager des compréhensions des dynamiques affectives des patients, de mieux relever les angoisses, les mécanismes de défense et les fantasmes inconscients. L’analyse sera faite à partir de matériel clinique présenté par la formatrice.

Un autre séminaire portera sur le thème des enjeux de transgression et de traumatisme psychique en lien avec des vécus d’abus sexuel, psychologique ou physique chez les enfants. Les participants seront invités à réfléchir de façon analytique à la question du traumatisme et du matériel clinique sera présenté pour illustrer les effets dans le jeu de ces traumatismes.

Printemps 2025

Deux séminaires porteront sur la « période de latence », qui contrairement à ce qu’en laisse présager son nom, n’a rien d’une pause pour l’enfant qui découvre l’école, les relations sociales, sa place dans le monde, ses capacités et limites. C’est d’ailleurs souvent pendant ces années scolaires que les difficultés ressortent et que les parents consultent : l’enfant ne « fonctionne » pas comme ses camarades, il dérange ou inquiète. Lorsque des failles demeurent au niveau de la représentation, de la mentalisation ou de la symbolisation, quand la vie psychique est entravée et que c’est le corps et les symptômes qui parlent, comment peut travailler le psychothérapeute d’enfant? Durant les six heures du séminaire seront abordés certains des thèmes fondamentaux que recouvre cette période si importante dans la constitution de l’appareil psychique, avec leurs écueils. La modalité de groupe comme alternative pour certains enfants, dans une formule impliquant le jeu psychodramatique, sera présentée et discutée.

 

Méthode pédagogique 

Chacune des rencontres de ce séminaire comprendra une partie théorique permettant d'établir le sujet. D’étape en étape, le développement du thème sera ponctué par les formatrices de références à la pratique (vignettes, illustrations cliniques) qui feront ressortir les impacts de la méthode sur la réalité clinique. Les participants pourront être invités à présenter de courtes vignettes cliniques ou un cas clinique selon la méthode préconisée par chacune des formatrices.

Groupe : 12 participants

Calendrier : le vendredi matin de 9 à 12h00 en virtuel

Dates: 13 septembre 2024, 18 octobre 2024, 8 novembre 2024, 6 décembre 2024, 10 janvier 2025, 7 février 2025, 7 mars 2025, 4 avril 2025.

Durée totale : 24 heures

Coûts (incluant les taxes) : non-membres (956 $), membres (868 $), membres en formation (650 $), étudiants avec preuve d’inscription à temps plein de l’université valide lors de la formation (434 $), retraités (434 $), membres honoraires (434 $).

 

Présentation des formatrices

Marie-Hélène Veilleux Ph.D, est psychologue d’enfants depuis 2009. Elle a débuté ses stages avec une clientèle en enfance dès 2005. Dans sa pratique, elle a travaillé avec des enfants de tous les âges, et de tous les horizons. Elle se spécialise toutefois auprès des enfants victimes de négligence et d’abus. Depuis 2016, elle supervise plusieurs jeunes professionnels qui veulent entamer un travail avec les enfants et elle a été superviseure au CSP de l’UQAM pour le stage en enfance.

Eveline Gagnon Ph.D., est psychologue. Elle a travaillé auprès des enfants, des adolescent.es, des adultes et des groupes dans divers contextes : protection de la jeunesse, milieu communautaire, services de pédopsychiatrie et de santé mentale jeunesse, pratique privée. Elle supervise des étudiant.es et des jeunes professionnel.les et participe à de nombreux séminaires, lieux d’échange essentiels avec des collègues. Depuis 2020, elle dirige le Centre de psychologie Gouin, un organisme sans but lucratif établi depuis 80 ans à Montréal, dont la mission est d’offrir des soins psychologiques variés et accessibles à la population ainsi que de la formation aux étudiant.es et aux professionnel.les dans une approche psychanalytique.

Isabelle St-Arnaud, psychologue, diplômée depuis 2005, a une formation universitaire spécialisée en enfance. En bureau privé depuis 2006, elle travaille en thérapie par le jeu auprès des 2 ans à 12 ans, Rapidement, elle sent le besoin d’aller au-delà des supervisions pour suivre une formation spécialisée à l’IMPA (Institut Montréalais de Psychothérapie Analytique) qui offre une formation spécifique à la thérapie de couple et de famille dans une approche analytique. Depuis 2016 elle est membre de l’APPQ. Madame St-Arnaud supervise depuis plus de 15 ans de jeunes professionnels ou des doctorants et donne également des formations spécifiques en développement pour les différentes techniques en relation d’aide.

 

Pour toute question concernant cette activité, veuillez communiquer à l'adresse courriel suivante: seminaires@appq.com.

 

Lieu:  

Adresse:
N/A, Montréal, Québec, Canada

Description:

Un lien de connexion virtuel (ZOOM) vous parviendra dans votre boite courriel quelques heures avant l’activité. Veuillez vérifier avant de communiquer avec nous.

N.B. Nous ne sommes pas responsable des omissions ou des erreurs dans votre adresse courriel.