Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 27
    février 2021,
    09:00 - 16:00
Formateur :

Dominique Scarfone, psychiatre et psychanalyste.

Résumé

La question du subjectif et de la subjectivité est souvent présentée par opposition à « objectif »et « objectivité ». Le problème suivant se pose alors : étant donné que le travail psychanalytique porte sur des sujets humains, et que l’éthique la plus élémentaire exige de ne pas objectiver, et encore moins chosifier ou instrumentaliser, l’autre humain, sommes-nous alors condamnés à nous en tenir aux seules vues subjectives, avec ce que cela comporte de risque de verser dans le subjectivisme et l’opinion ? Sommes-nous condamnés à un point de vue relativiste selon lequel toutes les opinions se valent ou y a-t-il une autre issue à ce problème ? Il y a lieu, avec les instruments de pensée que nous procure la psychanalyse freudienne, de nous extraire de l’apparent dilemme objectif/subjectif. Plusieurs outils sont à notre disposition :
et tout d’abord le modèle tra(ns)ductif du fonctionnement psychique. Ce modèle est fondé sur la définition du refoulement faite par Freud dans la désormais fameuse lettre à Fliess du 6 décembre 1896 (longtemps désignée comme la “lettre 52”) et sur son élaboration dans le cadre
de la Théorie de la séduction généralisée de Laplanche. Par ailleurs, l’usage du terme “subjectif” renvoie automatiquement au sujet (subjectus) terme porteur d’ambiguïté, voire de contradiction, ce qui n’a rien pour nous étonner si l’on retient que le sujet humain tel que le connaît la psychanalyse est un sujet divisé, aux prises avec des forces contradictoires. Sous cet angle également la réflexion sur la subjectivité nous oblige àtenter de jeter un peu plus de lumière. Nous serons amenés à examiner l’intérêt qu’il y aurait à distinguer entre subjectivité et subjectalité, et, par extension, entre intersubjectivité et intersubjectalité.

*Accréditation à venir

Présentation du formateur

Dominique Scarfone est psychiatre et psychanalyste. Il est professeur honoraire à l’Université de Montréal et analyste formateur auprès de l’Institut psychanalytique de Montréal (Institut canadien de psychanalyse). Il sera un des orateurs principaux au 51e Congrès de l’Association internationale de psychanalyse, à Londres en juillet 2019. Ses livres les plus récents: Quartiers aux rues sans nom (Paris, Éditions de l’Olivier, Collection « penser/rêver », 2012) et The Unpast. The Actual Unconscious (New York, The Unconscious in Translation, 2015).

Lieu:  

Adresse:
N/A, Montréal, Québec, Canada

Description:

Rencontre virtuelle accessible par ZOOM. Cette plate forme est compatible avec l’ensemble des navigateurs pour les participants.