Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 11
    décembre 2021,
    08:30 - 16:30
  • 5
    février 2022,
    08:30 - 16:30

La place et l’évolution du concept de traumatisme en psychanalyse est intimement liée à l’histoire du développement de la psychanalyse sur le plan théorique, épistémologique et clinique. Le traumatisme demeure un concept central dans l’œuvre freudienne. Il conserve cette place tout au long du développement de l’œuvre de Freud qu’il traverse de bout en bout (de L’Esquisse 1895 à L’Homme Moïse 1939). Ce concept subira d’importants remaniements sur le plan de la métapsychologie, du fait, entre autres, des propositions avancées par Ferenczi lors des dernières années de sa vie (1928-1933), puis plus tard par celles de nombreux autres comme Balint, Abraham, Torok, Khan et Winnicott.

La problématique du trauma psychique demeure un enjeu majeur de la clinique contemporaine et soulève encore de nombreuses questions. Qu’est-ce qui rend traumatique un événement pour un sujet donné ? Tous le sont-ils de la même façon ? Peut-on mettre sur le même plan le traumatisme lié à la séduction originaire et celui vécu par une victime d’abus sexuel ? Les conséquences au plan psychique sont-elles les mêmes ? Les voies thérapeutiques doivent-elles être spécifiques et si oui, comment ? Le concept de résilience apporte-t-il quelque chose de nouveau à la question du traumatisme ?

Nous proposons, dans un premier temps, de reprendre les principales théories qui soutiennent le modèle psychanalytique du traumatisme. Dans un second temps, diverses questions seront abordées dans le but d’alimenter la réflexion des participants sur leur pratique, notamment les traumatismes précoces, la place de la culpabilité et de la honte, les passages à l’acte sexuellement transgressifs en psychothérapie, la question de la résilience et le travail du traumatisme en psychothérapie psychanalytique.

Objectifs.

Les objectifs visés par la formation sont les suivants :

  • développer une compréhension du concept de traumatisme dans son évolution métapsychologique et clinique à partir des théories psychanalytiques ;
  • identifier les manifestations cliniques de l’expérience traumatique du point de vue métapsychologique et discuter des questions soulevées ;
  • illustrer les dimensions du concept de traumatisme à partir d’exemples cliniques apportés par le formateur et les participants ;
  • dégager des pistes de compréhension et d’intervention utiles permettant de baliser la pratique clinique ;

No d'accréditation: RA04214-21

Formateur : M. Richard Arpin, psychologue, membre de l'APPQ.

Richard Arpin est psychologue et psychothérapeute psychanalytique, membre de l’Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec (APPQ). Il a occupé pendant plus de trente (30) ans la fonction de psychologue-consultant auprès d’équipes psychosociales et de réadaptation en centre jeunesse. Il a également été chargé de cours au niveau collégial et universitaire. Son expérience auprès d’adolescents présentant des troubles graves du comportement et des troubles de santé mentale a donné lieu à divers travaux et publications, notamment sur la psychothérapie de groupe, l’inceste et les abus sexuels, la consultation psychanalytique en institution, l’automutilation et la violence. Il exerce maintenant la psychothérapie en cabinet privé auprès d’adolescents et d’adultes. Il fournit également des services de consultation et d’intervention de crise dans le cadre de programmes d’aide aux employés d’entreprises privées et d’établissements publics

Lieu:  

Description:

Pour ceux et celles qui veulent assister à cette formation de manière virtuelle, un lien de connection (ZOOM)  vous parviendra dans votre boite courriel quelques heures avant l’activité. S.V.P veuillez vérifier dans votre boite courriel (indésirable) avant de communiquer avec nous.

N.B. Nous ne sommes pas responsable des omissions ou des erreurs dans votre adresse courriel.