Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 29
    janvier 2022,
    09:00 - 12:00
  • 12
    février 2022,
    09:00 - 12:00

Formatrice: Dominique Cosandey, L.Ps, Psychologue et psychanalyste.

PROBLÉMATIQUE :

La pratique clinique offre de nombreuses occasions de se questionner sur les enjeux de la créativité que ce soit au cours d’une thérapie ou dans les questions relatives à la technique analytique et à la créativité du thérapeute.

La créativité s’exprime dans le mouvement, la plasticité des phénomènes psychiques. Les traumas, les deuils, les conflits internes nous confrontent aux répétitions mortifères, au lent travail d’élaboration et de perlaboration qui se manifestent  au cours d’une analyse ou d’une thérapie. Le modèle freudien de la sublimation est le modèle théorique à l’origine d’une compréhension des processus de création mais Freud n’a pas défini de manière approfondie ce concept. Plusieurs auteurs après lui se sont attachés à développer la compréhension de ces processus.

BESOIN

Il est important pour le psychothérapeute d’élargir ses connaissances théoriques au sujet de la créativité en lien avec les différentes pertes qui amènent un patient en thérapie. Il pourra alors  mieux comprendre les enjeux des conflits internes et pouvoir ainsi mieux cibler ses interventions interprétatives.

Il est aussi important pour le thérapeute de se questionner sur l’écoute analytique sur son originalité et sa spécificité.  Approfondir ses connaissances sur l’utilisation du contretransfert source de créativité. Ce faisant, le thérapeute  va pouvoir affiner son intervention clinique et proposer des interventions créatrices fondées sur le vécu transférentiel.

OBJECTIFS

  1. Développer les connaissances théoriques de la notion de sublimation.
  2. Théorie freudienne de la sublimation, théorie pulsionnelle.
  3. Étude de la sublimation et du travail de deuil
  4. Développer les connaissances théoriques concernant la créativité en présentant la théorisation de certains psychanalystes postfreudiens. Liens entre la bisexualité psychique et la créativité théorisés par Joyce Mc Dougall. L’ébranlement identitaire conceptualisé par Michel de M’Uzan, Winnicott et l’objet transitionnel.
  5. Développer la compréhension du contre transfert conscient et inconscient à l’œuvre dans une séance.
  6. Introduire la question du champ psychanalytique, de la co-construction telle que élaborée par les psychanalystes Madeleine et Willy Baranger.

PRÉALABLES

Une expérience minimale comme psychothérapeute d’orientation psychodynamique.

RA04256-22

Attention: cette journée clinique est une reprise de ce qui avait été planifiée en 2020-2021. Elle avait été annulée suite à la pandémie de Covid 19.

Lieu:  

Adresse:
N/A, Montréal, Québec, Canada

Description:

Un lien de connection virtuel (ZOOM)  vous parviendra dans votre boite courriel quelques heures avant l’activité. Veuillez vérifier avant de communiquer avec nous.

N.B. Nous ne sommes pas responsable des omissions ou des erreurs dans votre adresse courriel.