MontréalQuébec

À Montréal

Les incarnations de la psychose en clinique : entre rupture de fonctionnement, aliénation et création

Quel que soit le milieu de pratique (hôpital, CSSS, bureau privé, etc.), les psychothérapeutes et psychologues sont tôt ou tard confrontés – sans nécessairement le savoir – à l’une ou l’autre des nombreuses incarnations de la psychose. Lorsque celle-ci passe inaperçue, la justesse de l’intervention est compromise, parfois au point de déroger au principe fondamental « primum non nocere ». Bref, que l’on cherche ou non à devenir expert de l’intervention auprès d’individus psychotiques, savoir reconnaître cette réalité est essentiel. Au moyen de vignettes cliniques, cette formation consistera à : 1) présenter les caractéristiques fondamentales de la psychose en insistant sur la fonction du délire dans ce type d’organisation ; 2) décrire différentes incarnations de la psychose (p. ex., désorganisation franche, aliénation, pseudo-névrotisme) ; 3) proposer des leviers pour l’intervention qui impliquent notamment la créativité hors du commun que l’on retrouve dans le processus psychotique. Nous consacrerons également un volet de cette formation à l’intervention en situation de crise, et soulignerons des enjeux propres à l’intervention en milieu institutionnel, en bureau privé et dans le milieu de vie.

Lectures suggérées : à venir

Formateur : Alexandre L'Archevêque

Prix: C$80.00

Débutant le : 2018-01-27

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
Montréal, QC
Canada Directions

Places disponibles pour cet événement: 12

Vous devez être inscrits sur le site pour participer à cet événement.
Inscrivez-vous
Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous

Sandor Ferenczi et la question du trauma

Le trauma et son désaveu ont un impact sur les processus identificatoires, la sexualité, la relation du sujet à lui-même, aux autres et au monde. Il peut entraîner des réactions, ou solutions, allant d’une exacerbation du masochisme au délire paranoïaque, de la crainte de la folie à celle de l’effondrement. Les séquelles du trauma s’actualisent tant dans le transfert que dans le contre-transfert. La familiarité avec les idées et la théorie de Ferenczi concernant le trauma permet d’enrichir notre écoute et notre  approche auprès de patients aux prises avec les effets délétères de traumas, en particulier de traumas transgénérationnels. Nous aborderons les effets du trauma sur le corps et la psyché de ceux qui en sont victimes. La connaissance de l’œuvre et de la pensée de Ferenczi est également susceptible d’apporter un éclairage autre et d’être source d’inspiration pour notre réflexion sociale et politique. La nostalgie et l’illusion de l’unité, d’une vision du monde et pensée uniques, peuvent conduire à la peur et la haine de l’autre, à la « servitude volontaire », à la terreur. Y a-t-il encore place aujourd’hui pour la pluralité et la différence au lieu d’une vision imposée, pour la contradiction créative et la critique au lieu d’une pensée totalitaire, pour l’incertitude et le questionnement au lieu d’une certitude confortable et stérile, pour l’émancipation et la liberté au lieu de la domination et la terreur. Comment la psychanalyse peut-elle aujourd’hui aider à penser l’impensable et peut-être offrir des conditions de possibilité à la liberté de penser ?

Formatrice :Mme Josette Garon, psychanalyste SPM

Prix: C$80.00

Débutant le : 2018-02-24

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
Montréal, QC
Canada Directions

Places disponibles pour cet événement: 14

Vous devez être inscrits sur le site pour participer à cet événement.
Inscrivez-vous
Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous

Demi-journée : Tenue de dossiers pour psychothérapeutes analytiques, atelier avancé

Cette formation aura lieu un vendredi de 9h à 13h

Il n’y a pas de pratique analytique sans tiers. Le psychothérapeute d’orientation psychanalytique doit rendre compte, comme les autres, de ses obligations professionnelles, éthiques et déontologiques. Cet acte de rendre compte peut prendre plusieurs formes mais l’une d’entre elles lui est imposée par les lois qui règlementent la tenue des dossiers. Ceux-ci ne sont pas facultatifs, ils sont des documents à valeur juridique que nous ne pouvons pas tenir de n’importe quelle façon. Ce type d’écriture est-il compatible avec le travail de pensée psychanalytique? Comment penser les exigences de l’approche psychanalytique en lien avec des obligations apparemment hétérogènes imposée par la loi. L’éthique psychanalytique est-elle si éloignée de l’éthique professionnelle, et quelles en sont les hiatus et les convergences? Cet atelier s’adresse aux psychologues ou psychothérapeutes analytiques ayant déjà suivi la formation sur la tenue de dossiers de l’OPQ et qui désirent approfondir leurs façons de faire, leurs questionnements et trouver un lieu ou réfléchir aux enjeux de leur pratique en lien avec la tenue de leurs dossiers. Limité à un groupe de 20 personnes, il sera possible aux participants de soumettre à l’avance des questions qu’ils souhaiteraient voir traitées lors de cette journée.

Formatrice : Mme Élyse Michon psychologue, psychanalyste SPM, IPM Formatrice en déontologie à l’OPQ

Prix: C$160.00

Débutant le : 2018-03-16

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
Montréal, QC
Canada Directions

Places disponibles pour cet événement: 11

Vous devez être inscrits sur le site pour participer à cet événement.
Inscrivez-vous
Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous

DSM-V et réalité psychique ; quel discours possible ?

Cette journée clinique s’adresse à tous les psychologues et psychothérapeutes soucieux de réfléchir à leur pratique clinique et à mieux situer leur offre psychothérapeutique face aux multiples représentations de la souffrance mentale qui circulent actuellement dans l’espace public via le langage diagnostique du DSM. Nous décrirons l’évolution du paradigme psychiatrique de l’évaluation des troubles mentaux dans une perspective historique, épistémologique et clinique et discuterons de la manière dont le langage qui en est issu a infiltré, partant du champ médical, tout le tissu social. Nous illustrerons par plusieurs exemples tirés d’une pratique en médecine familiale en quoi les diagnostics tendent à être employés par divers protagonistes pour traduire et signifier une multitude de problématiques médicales, psychologiques, sociales et administratives. Nous discuterons des défis cliniques associés à l’omniprésence de ce langage et comment demeurer à l’écoute des enjeux identitaires et relationnels qu’il tend à simplifier et masquer. Sera juxtaposé à ce parcours un examen de la méthode psychanalytique telle qu’elle fut développée par Freud au contact de la psychopathologie et les développements subséquents en psychanalyse portant sur ce qui est mobilisé lors du premier entretien. Nous explorerons plus spécifiquement le basculement épistémologique suscité par la prise en compte de la réalité psychique dans la relation thérapeutique et le décentrement engendré face à l’approche positiviste du DSM. Cela servira de point d’appui à des réflexions sur l’éthique de l’écoute et de la présence à l’autre, au plus près de la clinique quotidienne.

Formatrice : Mme Marie Leclaire, psychologue et professeure adjointe au département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’UdeM

Lectures suggérées : À venir

Prix: C$80.00

Débutant le : 2018-04-28

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
Montréal, QC
Canada Directions

Places disponibles pour cet événement: 13

Vous devez être inscrits sur le site pour participer à cet événement.
Inscrivez-vous
Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous

Les processus de mentalisation chez les jeunes (2 journées complètes)

*** JOURNÉES CLINIQUES SUR DEUX JOURS ***
Les samedis 5 mai et 12 mai

Les psychologues qui travaillent auprès des jeunes sont fréquemment confrontés à des enfants et à des adolescents qui présentent des problématiques multiples, complexes et souvent sévères, profitant peu des interventions psychothérapeutiques dites classiques. Bon nombre de ces enfants et adolescents ont également été exposés à des évènements traumatiques qui contribuent à aggraver leur portrait psychopathologique. Malgré la diversité des problématiques qu’ils présentent, plusieurs de ces jeunes ont des atteintes significatives sur le plan de leur capacité de mentalisation, c’est-à-dire de leur habileté à identifier et à comprendre les états mentaux sous-jacents à leurs propres comportements et à ceux d’autrui. Ces défauts de mentalisation se répercutent sur la capacité de régulation affective et comportementale de ces enfants et adolescents. Par conséquent, ils tendent à privilégier l’agir à la parole, la pensée et la symbolisation ce qui rend difficile le travail thérapeutique auprès d’eux.

Formateur : Miguel Terradas, psychologue et professeur UdeS

Lectures suggérées : À venir.

Prix: C$150.00

Débutant le : 2018-05-05

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
Montréal, QC
Canada Directions

Places disponibles pour cet événement: 19

Vous devez être inscrits sur le site pour participer à cet événement.
Inscrivez-vous
Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous

À Québec

Aucun évènement disponible...