Présentation

A propos de l'APPQ

Critères d'admission

Pour devenir membre de l'APPQ

L'APPQ est ouverte à toute personne qui répond à tous les critères, établis en terme d'exigences minimales pour qu'un candidat soit considéré comme ayant une formation lui permettant d'être membre de l'APPQ.

Ces critères établissent les exigences minimales qu'un candidat doit remplir pour être considéré comme ayant une formation suffisante lui permettant d'être membre de l'APPQ. Ils ont été élaborés à partir de la réflexion psychanalytique de plusieurs auteurs dont la pensée fait consensus dans la communauté psychanalytique.

Exigences légales concernant la pratique de la psychothérapie au Québec

7.1.
Être psychologue ou médecin et exercer la psychothérapie ou être détenteur d’un permis de psychothérapeute émis par l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ).

Psychothérapie psychanalytique personnelle

7.2.
Avoir fait une démarche personnelle en psychothérapie psychanalytique ou en psychanalyse. Cette démarche doit s’être échelonnée sur au moins trois années consécutives, au rythme d’une séance hebdomadaire ou plus, avec un professionnel habilité à la pratique de la psychanalyse ou de la psychothérapie psychanalytique et reconnu par l’APPQ. Le psychothérapeute personnel ne peut en aucun cas avoir agi ou agir comme superviseur.

Formation théorique

7.3.
Quatre (4) registres de formation théorique sont identifiés comme préalables à l’admission à l’APPQ :
7.3.1
Concepts fondamentaux : inconscient, appareil psychique, angoisse, pulsion, narcissisme, relation d’objet, rêve, traumatisme;
7.3.2
Cadre et technique : analyse de la demande, méthode, cadre et techniques analytiques, transfert et contre- transfert, manifestations de l’inconscient, travail sur les rêves, résistance, construction et interprétation;
7.3.3
Développement libidinal: théories de la sexualité, Œdipe, constitution de l’identité, symbolisation et représentation ;
7.3.4
Psychopathologie d’un point de vue psychanalytique :
perversion, états limites, psychoses, névroses.

7.4.
La formation théorique devra s’inscrire dans la pensée psychanalytique freudienne et post-freudienne, c’est-à-dire dans la lignée de Freud et de ses héritiers (ex. : Abraham, Balint, Bion, Ferenczi, Klein, Winnicott, Lacan, Green, etc.).
7.5.
La formation théorique, spécifiquement psychanalytique, devra totaliser cent-vingt (120) heures dispensées par un programme intégré de formation clinique postuniversitaire.

7.6.
Les personnes qui répondent aux exigences légales concernant la pratique de la psychothérapie au Québec peuvent également devenir membres de l’APPQ si elles remplissent les conditions suivantes :
7.6.1
Avoir participé à un séminaire de quarante-huit (48) heures sur les concepts freudiens fondamentaux, le cadre, la méthode et la technique psychanalytique ainsi que le développement libidinal et la psychopathologie du point de vue psychanalytique.
7.6.2
Avoir participé à quarante-huit (48) heures de séminaires psychanalytiques reconnus par l’APPQ choisis parmi ceux qui sont offerts annuellement. Ce qui revient à dire un séminaire suivi pendant deux ans ou deux séminaires suivis pendant un an chacun.
7.6.3
Avoir participé à vingt-quatre (24) heures de journées cliniques d’orientation psychanalytique reconnues par l’APPQ.
7.6.4
Ces activités de formation auront été réparties sur une période minimale de 3 ans.

Un séminaire réunit un groupe de cliniciens autour d'un thème, d’un auteur ou d'une problématique sous la direction d'une personne ressource. Il compte plusieurs rencontres au cours d'une même année (entre 6 et 15 ou plus selon que le séminaire est mensuel ou bimensuel et qu’il dure 1 h 30 ou 3 heures) et peut s'étaler sur une ou plusieurs années. Les participants doivent faire des lectures approfondies, préparer des vignettes cliniques et se livrer à des réflexions dans le cadre d'un échange avec la personne ressource et les autres participants.
Une journée clinique consiste dans une activité ponctuelle sur un thème psychanalytique, sur un auteur ou sur un thème connexe à la psychanalyse.

7.7.
Pour les personnes qui ont une formation en psychanalyse de couple et de famille, la formation théorique de base devra inclure : la métapsychologie du lien intersubjectif ; les alliances inconscientes dans le couple et la famille ; le cadre et la
technique de la psychothérapie de couple et de famille; le transfert, le contre-transfert et l’inter-transfert.
7.8.
Pour les personnes qui ont une formation en psychanalyse de groupe, la formation théorique de base devra inclure les dimensions suivantes : la métapsychologie des processus et des espaces groupaux (espaces intrapsychique et interpsychique et espace psychique propre aux ensembles).

Formation clinique (supervision)

7.9.
Avoir fait l’expérience de trois (3) supervisions hebdomadaires ou bimensuelles au sujet de trois (3) psychothérapies psychanalytiques :
7.9.1
Auprès d’individus (enfants, adolescents ou adultes), de groupes, de couples, de familles.
7.9.2
Une première supervision d’au moins quarante (40) heures avec le même superviseur au sujet d’un seul et même cas.
7.9.3
Une deuxième supervision d’au moins trente (30) heures avec le même superviseur au sujet d’un seul et même cas.
7.9.4
Une troisième supervision d’au moins trente (30) heures avec le même superviseur au sujet d’un seul et même cas.
7.9.5
Pour les candidats qui pratiquent uniquement en psychothérapie de groupe, de couple ou de famille, la supervision de quarante (40) heures avec le même superviseur demeure. Toutefois, le cas de quarante (40) heures de thérapie individuelle peut être remplacé par une ou deux psychothérapies psychanalytiques de groupe, de couple ou de famille. Les cas de trente (30) heures peuvent également être remplacés par une ou deux psychothérapies psychanalytiques de groupe, de couple ou de famille.
7.9.6
Ces cas auront été répartis sur une période minimale de 3 ans.

7.10.
Avoir cumulé, pour l’ensemble des trois (3) cas, cent (100) heures de supervision pour un minimum de deux cents (200) heures de séances de psychothérapie psychanalytique.
7.11.
Avoir été supervisé par au moins deux (2) superviseurs différents, qualifiés et nettement reconnus comme étant d’approche psychanalytique. Le superviseur doit être libre de tout conflit d’intérêt ou de rôle par rapport au supervisé (ex.: être ou avoir été son psychothérapeute ou son analyste, être ou avoir été un ami personnel, etc.)
7.12.
Avoir cumulé, pour l’ensemble des trois (3) cas, un minimum de cent (100) heures de supervision, dont au moins soixante-dix (70) heures de supervision individuelle. La supervision en groupe est considérée favorablement. Toutefois, deux heures de supervision en groupe équivalent à une heure de supervision individuelle.
7.13.
Fournir une attestation de chacune des démarches de supervision témoignant de la qualité de l’apprentissage effectué au plan psychanalytique.

Dans le présent document, le genre masculin est employé pour désigner tant le genre masculin que le genre féminin, dans le seul but d’alléger le texte.

Pour alléger le texte, nous utiliserons le genre masculin.

Vous devez être connecté pour accéder à cette page.

S'inscrire

Vous avez déjà un compte avec nous?
Connectez-vous ici