Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 7
    septembre 2018,
    09:00 - 12:00
  • 5
    octobre 2018,
    09:00 - 12:00
  • 2
    novembre 2018,
    09:00 - 12:00
  • 7
    décembre 2018,
    09:00 - 12:00
  • 11
    janvier 2019,
    09:00 - 12:00
  • 8
    février 2019,
    09:00 - 12:00
  • 8
    mars 2019,
    09:00 - 12:00
  • 5
    avril 2019,
    09:00 - 12:00
Formatrice :

Carole Hamel, ts, tcf, psychothérapeute et psychanalyste

Dans leur clinique conjugale et familiale, les psychothérapeutes rencontrent régulièrement des impasses et vivent des échecs dus à la très grande complexité des problématiques que comporte ce genre de travail. Pour mieux saisir les enjeux psychiques, il devient nécessaire de recourir a une théorie qui rende compte de cette complexité et qui permette de penser les situations pathologiques dans un contexte pluriel (couple, famille, groupe).

La métapsychologie freudienne et postfreudienne, ainsi que celle du lien intersubjectif (Kaes, Anzieu, Ruffiot), serviront d'étayage à cette compréhension des impasses dans la clinique du couple et de la famille.

Nous soulignerons, dans un premier temps, deux dimensions importantes qui caractérisent la psychothérapie conjugale et familiale: la dimension groupale (systémique) et la dimension inconsciente. Pour ce faire, nous aborderons certains concepts, tels l'appareil psychique du couple (APC) et de la famille(APF); les alliances inconscientes et les pactes dénégatifs; les trois organisateurs de la vie psychique conjugale et familiale et les trois types de familles qui en découlent, etc. Par la suite, nous discuterons des règles d'un cadre analytique qui favorisent le développement d'un processus transféro-contre-transférentiel dans ce contexte.

Tout au long de ces séminaires, nous cherchons à initier chez le psychothérapeute, pour lui permettre d'aborder de manière créatrice les impasses cliniques, un travail de réflexivité entre la théorie et la clinique. Ce travail s'effectuera principalement à partir de la présentation d'un cas clinique proposé par un ou une des participants (es). Les discussions et questions que cette présentation ne saurait manquer de susciter, permettront d'approfondir les enjeux théoriques soulevés par le cas en question.

Groupe: 12 participants maximum: 8 places disponibles

Horaire: 8 rencontres le vendredi de 9h a 12h

Présentation de la formatrice:

Travailleuse sociale, thérapeute conjugale et familiale, psychothérapeute et psychanalyste, Carole Hamel est membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ), de la Société psychanalytique de Montréal (SPM), section française de la Société canadienne de psychanalyse (SCP). Elle est également membre des Associations suivantes: l’Association Internationale de psychanalyse de couple et de famille (AIPCF), l’Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec (APPQ). En 2001, elle a cofondé avec Monsieur Serge Arpin, l’Institut montréalais de psychothérapie analytique individuelle, conjugale et familiale. En plus d’être formatrice, Madame Hamel est superviseure, conférencière et psychothérapeute individuelle, conjugale et familiale en pratique privée depuis plus de trente ans.

Lieu:  

Adresse:
911 rue Jean-Talon est, local 310, Montréal, Quebec, Canada