Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 2018-11-24
    09:00 - 16:30
Formateur :

Richard Arpin, psychologue et psychothérapeute psychanalytique

Résumé:

Du fait qu’elle s’accompagne d’une douleur pénible et d’un mal de vivre intense entraînant bien souvent une paralysie de la pensée et de l’action, l’angoisse est généralement associée à un symptôme gênant, aliénant ou même destructeur. Dans la pensée psychanalytique, du fait qu’elle est la manifestation d’un conflit, elle se révèle comme une ouverture sur la vie psychique tout en étant l’énergie par excellence du processus psychanalytique. L’angoisse est agissante tout au long du processus animant chez le patient et le psychothérapeute des forces dont les retombées, positives et négatives, sont parfois difficiles à déceler.

Lors de cette journée clinique, nous revisiterons la théorie freudienne de l’angoisse en faisant appel à des auteurs contemporains ayant enrichis la pensée de Freud sur le sujet. Une attention particulière sera portée sur les différents visages et destins qu’elle emprunte dans la clinique. Nous réfléchirons au processus analytique qui rend possible le travail sur l’angoisse en séance en abordant certains enjeux transférentiels et contre-transférentiels rencontrés en cours de processus. Pour alimenter le travail de réflexion, des documents synthèses et des textes cliniques seront proposés aux participants qui seront, par ailleurs, invités à présenter des vignettes cliniques pour intégrer à leur pratique les notions abordées.

Présentation du formateur 

Richard Arpin est psychologue et psychothérapeute psychanalytique, membre de l’Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec (APPQ). Il a occupé pendant plus de trente (30) ans la fonction de psychologue-consultant auprès d’équipes psychosociales et de réadaptation en centre jeunesse. Il a également été chargé de cours au niveau collégial et universitaire. Son expérience auprès d’adolescents présentant des troubles graves du comportement a donné lieu à divers travaux et publications, notamment sur la psychothérapie de groupe, l’inceste et les abus sexuels, la consultation psychanalytique en institution, l’automutilation et la violence institutionnelle. Il exerce maintenant en cabinet privé auprès d’adolescents et d’adultes.

* RA02656-18

Lieu:  

Adresse:
911 rue Jean-Talon est, local 310, Montréal, Quebec, Canada