Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 24
    avril 2021,
    09:00 - 16:00
Formateur :

Réal Laperrière

Résumé

Si W.R. Bion considérait la capacité négative comme la qualité principale du thérapeute, rejoignant en celà les indications techniques données par Freud, il en faisait également l’un des buts d’une analyse réussie. Au plan clinique, la notion introduite par Bion s’avère particulièrement utile pour comprendre les sujets chez qui ce que Freud appelait la souffrance ordinaire est vécue comme intolérable.

Nous proposerons une articulation du concept de capacité négative avec ceux de masochisme (Freud, Rosenberg), d’inquiétude permanente (De M’Uzan), de position passive (Press), et de passivation (Green). Puis nous tenterons d’illustrer, à l’aide de vignettes cliniques, comment les failles de la capacité négative sont associées aux troubles de la temporalité, à la crainte de l’effondrement, à l’échec du trouvé-créé et de l’illusion primitive, au traumatisme psychique et à la honte. Nous réfléchirons enfin à la méthode analytique, à la supervision et à la place de l’objet défaillant que doit prendre le thérapeute dans le transfert. Nous solliciterons les participants qui le souhaitent à présenter leurs propres vignettes cliniques en lien avec les problématiques discutées lors de la journée.

  • Accréditation  à venir

 

Présentation du formateur à venir

Lieu:  

Adresse:
911 rue Jean-Talon est, local 310, Montréal, Quebec, Canada