Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 2019-11-09
    09:00 - 16:30
Formateur :

Marcel Gaumond Ph.D., est psychanalyste diplômé de l’Institut Jung de Zürich (1977), en pratique privée à Québec. Cofondateur avec Guy Corneau, Jan Bauer et Tom Kelly de l’Association des psychanalystes jungiens du Québec (APJQ), il fut président de celle-ci de 1989 à 1999. Il fut également membre formateur au sein de l’Inter-Regional Society of Jungian Analysts of North America (IRSJA). Ayant acquis un supplément de formation à San Francisco dans une approche, cette fois, néo-freudienne, Marcel Gaumond s’intéresse à tout ce qui a trait aux règles de base du processus psychothérapeutique. Ses travaux actuels portent sur ce qui serait de nature à réconcilier les paradigmes freudien et jungien. Il encadre depuis 1995 « Les Rencontres du Ciné-Psy » qui font suite aux textes de sa chronique qui paraît cinq fois l’an dans le magazine du cinéma Le Clap (Québec) et dans celui des cinémas Beaubien et du Parc (Montréal). Il a écrit et participé à plusieurs livres et articles sur la psychanalyse et le cinéma. Il est depuis janvier 2017 corédacteur-en-chef de la Revue de Psychologie Analytique.

Cette journée clinique s’inscrit à la suite de celle qui eut lieu à Québec en novembre 2014 avec M. Gauthier, pédopsychiatre et psychanalyste. « À la rencontre de l’autre » est le thème qui fut choisi pour le XXIe Congrès international de la Psychologie analytique qui aura lieu à Vienne en août 2019, soit là où la première rencontre entre Freud et Jung pris place en 1907. Une rencontre qui dura 14 heures sans interruption et sera suivie d’une intense collaboration marquée par un échange de 359 lettres. Au cours de cette journée clinique, nous aborderons le « sentiment d’inquiétante étrangeté » qui fit l’objet d’un essai de Freud et « le sentiment d’être un étranger » dont Jung fit état dans sa biographie. L’un et l’autre, sentiments reposant sur des polarités psychiques qui, vécues comme des opposés, purent contribuer à cette rupture de la relation personnelle intervenue officiellement entre ces deux hommes de génie. Analysées sous l’angle des théories et pratiques analytiques élaborées par chacun d’eux, ces polarités gagneraient aujourd’hui à être comprises comme complémentaires et s’enrichissant mutuellement. Ces notions seront succinctement traitées tant sur le plan des théories que sur le plan de la pratique psychanalytique.

*RA 03141-19

Références bibliographiques [+]

Lieu:  

Adresse:
1296, rue Maguire, Sillery, QC, Québec, Québec, Canada