Vous devez être inscrit sur le site pour participer à cet événement

Connectez-vous

Vous n'avez pas de compte sur le site?
Créez votre compte
  • 2019-11-15
    13:00 - 15:00
Formateur :

Le Dr Wilfrid Reid a fait ses études en médecine à l’Université de Montréal. Il s’est spécialisé en psychiatrie dans les milieux hospitaliers affiliés à cet Université. Il a reçu une formation psychanalytique à l’Institut psychanalytique de Montréal, section française de l’Institut canadien de psychanalyse, une composante de l’Association psychanalytique internationale.

La psychothérapie psychanalytique des « cas limites » (André Green, 1990) met en évidence des résistances au travail analytique qui diffèrent sensiblement des résistances décrites par Freud (1900), à la naissance de la psychanalyse. Ainsi, au-delà des modalités classiques de résistance tenant aux contenus inconscients de pensée, les nouvelles modalités de résistance concernent spécifiquement les processus psychiques organisateurs des pensées. D’où la pertinence d’une théorie psychanalytique de la pensée.
Cette demi-journée aura un caractère théorico-clinique. Une première partie portera sur des échanges autour d’un texte de Green, lu au préalable. Dans une deuxième partie, à tour de rôle, deux participants seront invités à présenter une séance de psychothérapie permettant de distinguer cliniquement les résistances relevant des contenus de pensée et celles relevant des principes organisateurs de la pensée.

Demi-journée de 13h à 16h (volet théorique 1,5 h) et supervision en groupe (1,5 h)

N.B. Priorité est donné aux personnes ayant assisté à la journée clinique du 12 avril 2019. Maximum de 12 participants.

*Accréditation à venir

Lieu:  

Adresse:
911 rue Jean-Talon est, Montréal, Quebec, Canada, H2R 1V5