Impasse thérapeutique, traumatisme et fonctionnement paradoxal

Débutant le : 2017-10-28

Heure de début: 09:00
Heure de fin: 16:30

Vous n'êtes pas identifié.

Avant de réserver une place, vous devez être inscrits sur le site et connectés.

Si vous déjà inscrits sur le site : Connexion

Nouveaux visiteurs : Inscription en ligne

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
local 310
Montréal, QC
Canada
Carte

Description:

Imaginez, une thérapie qui progresse et qui donne des résultats encourageants et il se produit un revirement qui peut prendre différentes formes : climat d'incompréhension ou d'accusation, stagnation du processus, aggravation des symptômes, retour douloureux à la case départ, risque de rupture, etc. Dès lors, thérapeute et patient peuvent être amenés au cœur d’une impasse difficilement surmontable. Un tel revirement paradoxal risque en effet de déstabiliser le thérapeute autant que le patient et induire des sentiments de doute, de remise en question, de culpabilité et d'échec. Échec de la thérapie ? Ne concluons pas si vite... À l'aide de vignettes cliniques, nous aborderons certaines contributions théorico-cliniques utiles pour éclairer ces cas complexes et pour aider à dénouer l'impasse. En nous inspirant des apports de Freud, Anzieu, Janin, Pontalis, Roussillon, Winnicott, etc. nous étudierons les notions de : transfert paradoxal, contre-transfert paradoxal, traumatisme primaire, défaut de symbolisation, agonie primitive, défenses paradoxales, destructivité et double-contrainte.

Formateur : M. François Daoust, M.Ps. Psychologue, psychanalyste

***Lectures suggérées :

ANZIEU, D., 1975, Le transfert paradoxal: de la communication paradoxale à la réaction thérapeutique négative, Nouvelle Revue de Psychanalyse, No. 12, 71-94.
PEREG-MORIN, S., 1992, De la réaction thérapeutique négative à la relation thérapeutique négative: une histoire d’emprise?, Filigrane, No. 1, 126-140.
Les textes vous seront transmis 2 semaines avant la formation pour les gens inscrits à ce moment.