Autour de la pensée de Didier Anzieu


Débutant le : 2017-09-30

Heure de début: 09:00
Heure de fin: 16:30

Vous n'êtes pas identifié.

Avant de réserver une place, vous devez être inscrits sur le site et connectés.

Si vous déjà inscrits sur le site : Connexion

Nouveaux visiteurs : Inscription en ligne

Adresse:
Montréal
911 rue Jean-Talon est
local 310
Montréal, QC
Canada
Carte

Description:

Didier Anzieu a été un penseur formidable, un créateur, un innovateur tout en se réclamant de l’allégeance freudienne. Confronté d’abord à sa propre histoire et ensuite à celle de ses patients, Anzieu s’est intéressé aux contenants et aux espaces psychiques. En effet, avant de pouvoir porter la charge pulsionnelle et de tolérer le conflit interne, le « moi » doit être suffisamment constitué en une enveloppe solide et perméable. Anzieu s’est ainsi penché sur les conditions de ce « moi » à partir d’un pré-moi corporel qu’il a nommé le Moi-Peau. Comment arrive-t-on à penser, à se penser ? Comment développe-t-on un appareil psychique apte à contenir et élaborer les pensées ? Ces questions sont tout à fait pertinentes pour la clinique contemporaine où les clients ont tant de mal à contenir leur charge pulsionnelle, ou encore à se voir sujets de leur propre vie. Nous verrons dans un premier temps qui est Anzieu, l’homme, et à partir de son histoire nous tenterons de comprendre la théorie qu’il a élaborée. Dans un second temps, nous explorerons quelques-uns de ses concepts principaux comme le Moi-Peau, les signifiants formels, l’analyse transitionnelle, le processus créateur et le transfert paradoxal. Afin d’étayer ces théories, nous nous appuierons sur un cas clinique, celui de madame Oggi.

Formatrice :  Mme Marie-André Linteau, psychanalyste SPM

*** Lectures suggérées. À venir